Stop aux TMS : un appel aux bonnes idées d’outils des agents de la Ville

affiche TMSDans le cadre de son plan de prévention des inaptitudes, la Ville de Paris a lancé un appel à projets auprès des agents pour inventer de nouveaux outils visant à mieux prévenir les troubles musculo-squelettiques (TMS). Jeudi dernier, le jury dont je faisais partie ; a sélectionné huit des seize projets qui lui ont été présentés.

En quoi consistait l’appel à projets ?

L’appel à projets était ouvert à tous les agents qui, individuellement ou en équipe, avaient l’idée d’un matériel susceptible d’améliorer leurs conditions de travail. Le principe : à partir d’une situation concrète de travail présentant des risques avérés de TMS, proposer un projet permettant de réduire ou supprimer les différents facteurs de risque.

Qui étaient les porteurs de projets ?

16 projets ont été proposés par des agents issus d’environnements professionnels diversifiés (DDCT, DEVE, DASCO, DPE, DFPE, DASES). Ils ont été mis en situation d’affiner leur projet dans le cadre d’une journée d’accompagnement animée par des professionnels de la prévention, de la communication et des chefs d’atelier.

Quels projets ont été sélectionnés ?

Le jury a jugé l’ensemble des projets pertinents et adaptés. Les porteurs de projets non sélectionnés à ce stade seront accompagnés pour continuer à approfondir leurs projets. Les projets des lauréats sont les suivants :

Catégorie « équipement à généraliser »

1.      Des outils pour ficher et déficher les bancs sans effort (DEVE)

2.      Une pelle allégée et ergonomique (DPE)

3.      Une table de déchargement pour tonne à eau (DEVE)

Catégorie «  équipement à développer »

1.      Une genouillère intégrée à la tenue de travail (DFPE)

2.      Une pince ergonomique pour le nettoyage des toilettes (DASCO)

3.      Des assises adultes diversifiées (DFPE)

4.      Un système de déchargement du linge des machine à laver (DFPE)

5.      Un système de vidage des poubelles limitant le port de charge (DFPE)

Ces projets bénéficieront d’un développement spécifique donnant lieu à la réalisation d’un prototype qui sera testé. Les lauréats seront conviés à des réunions de travail avec les services de prévention, la DPA et la DILT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *