Au programme du Conseil de Paris des 25, 26 et 27 septembre 2017

salle du conseilPour cette séance, trois grands débats y sont programmés, sur le bilan de la rentrée scolaire, la stratégie de résilience de la Ville et le bilan du Conseil parisien de la jeunesse.

Beaucoup d’autres sujets majeurs sont examinés tels qu’une aide d’urgence de la Ville de Paris à l’île Saint-Martin, la mise en place d’un Label “Fabriqué à Paris ” ou encore une délibération que je porte pour l’acquisition de 200 véhicules électriques à Paris.

Je souhaite vous parler plus précisément du bilan de la rentrée scolaire, porté par ma collègue Alexandra Cordebard, et qui concerne beaucoup d’entre vous, parents de jeunes parisiens.

Des locaux scolaires sécurisés et rénovés

Cette année, la Ville a effectué près de 2 000 opérations de rénovation et d’entretien dans les établissements primaires et secondaires et multiplié les opérations de sécurisation dans les écoles visant à l’installation de visiophones, au rehaussement de grilles, ou à l’opacification de vitrages. Au total, ce sont 51 M€ qui ont été consacrés à ces opérations, soit un budget en augmentation de près de 25% par rapport à l’an dernier.

Une organisation inchangée de la semaine scolaire : priorité à la réussite des enfants

Dès 2013, la Ville a mis en place la réforme des rythmes scolaires visant à organiser les enseignements scolaires sur quatre jours et demi par semaine, dont cinq matinées consécutives, afin de favoriser les apprentissages fondamentaux. Pour accompagner cette réforme, des ateliers éducatifs, gratuits et de qualité, accessibles à tous les écoliers parisiens ont été mis en place par la Ville les mardis et vendredis après-midi. Près de 111.000 enfants en bénéficient chaque semaine. Cette organisation sera encore renforcée, voire améliorée.

Des jeunes parisiens acteurs de leur Ville

Cette mobilisation  de la jeunesse parisienne s’est organisée autour de trois champs d’action: 

 

Par ailleurs, lors de la première journée de séance, les élus ont eu l’occasion de se former aux gestes de premiers secours. Cette formation est indispensable à tous et peut sauver des vies.

Dans cet esprit et dans le prolongement de plusieurs initiatives en ce sens,  le Département de Paris propose de soutenir financièrement deux associations, la Protection Civile Paris Seine et la Croix-Rouge Française, qui partagent le même objectif  pour un montant global de 260.400€ ; Il s’agit  d’ augmenter la proportion de personnes formées ou initiées aux gestes de premiers secours, en particulier les jeunes et les personnes en difficulté, au moyen de sessions de formations gratuites.

Comme lors de l’ensemble des conseils de Paris, vous pouvez venir assister au débat en vous présentant au 5 rue lobau ou en regardant sa retransmission sur paris.fr.

Lire la suite

Stop aux TMS : un appel aux bonnes idées d’outils des agents de la Ville

affiche TMSDans le cadre de son plan de prévention des inaptitudes, la Ville de Paris a lancé un appel à projets auprès des agents pour inventer de nouveaux outils visant à mieux prévenir les troubles musculo-squelettiques (TMS). Jeudi dernier, le jury dont je faisais partie ; a sélectionné huit des seize projets qui lui ont été présentés.

En quoi consistait l’appel à projets ?

L’appel à projets était ouvert à tous les agents qui, individuellement ou en équipe, avaient l’idée d’un matériel susceptible d’améliorer leurs conditions de travail. Le principe : à partir d’une situation concrète de travail présentant des risques avérés de TMS, proposer un projet permettant de réduire ou supprimer les différents facteurs de risque.

Qui étaient les porteurs de projets ?

16 projets ont été proposés par des agents issus d’environnements professionnels diversifiés (DDCT, DEVE, DASCO, DPE, DFPE, DASES). Ils ont été mis en situation d’affiner leur projet dans le cadre d’une journée d’accompagnement animée par des professionnels de la prévention, de la communication et des chefs d’atelier.

Quels projets ont été sélectionnés ?

Le jury a jugé l’ensemble des projets pertinents et adaptés. Les porteurs de projets non sélectionnés à ce stade seront accompagnés pour continuer à approfondir leurs projets. Les projets des lauréats sont les suivants :

Catégorie « équipement à généraliser »

1.      Des outils pour ficher et déficher les bancs sans effort (DEVE)

2.      Une pelle allégée et ergonomique (DPE)

3.      Une table de déchargement pour tonne à eau (DEVE)

Catégorie «  équipement à développer »

1.      Une genouillère intégrée à la tenue de travail (DFPE)

2.      Une pince ergonomique pour le nettoyage des toilettes (DASCO)

3.      Des assises adultes diversifiées (DFPE)

4.      Un système de déchargement du linge des machine à laver (DFPE)

5.      Un système de vidage des poubelles limitant le port de charge (DFPE)

Ces projets bénéficieront d’un développement spécifique donnant lieu à la réalisation d’un prototype qui sera testé. Les lauréats seront conviés à des réunions de travail avec les services de prévention, la DPA et la DILT.

Lire la suite

[Communiqué de presse] Création du “Civic Hall” Parisien : lancement de l’appel à projets

La Ville de Paris lance un appel à projets pour mettre à disposition des acteurs de la participation citoyenne et des innovations démocratiques un site dédié,  pour leur permettre de se développer, d’y organiser des évènements et de travailler sur ces questions en liens avec les Parisien.ne.s.
 

La Maire de Paris a fait de la participation citoyenne et du renforcement de la vitalité démocratique, une priorité. De nombreuses initiatives parisiennes ont émergé, sous l’impulsion municipale (budget participatif, carte citoyenne-citoyen de Paris…), ou portées par le mouvement associatif ou les start-ups du numérique. Comme annoncé en juin dernier par la Maire de Paris, la Ville propose donc de mettre à disposition de l’ensemble des acteurs de la participation citoyenne un site dédié pour leur permettre de se développer, d’y organiser des évènements ouverts à tous et de travailler ces enjeux de renouveau démocratique en lien avec les Parisiennes et les Parisiens.
 
Ce lieu permettra à ces derniers de disposer d’un endroit dédié, ouvert, pour réfléchir et se former à ces questions fondamentales, avec des spécialistes (chercheurs, militants associatifs, acteurs de la « civic tech », etc), des acteurs des instances de démocratie locale (conseillers de quartier ou conseillers citoyens), des élus ou des agents de la Ville de Paris.

 
La Ville de Paris souhaite, à travers ce site, favoriser le développement des pratiques démocratiques innovantes et participatives, familiariser le grand public à ces questions en proposant des espaces et des activités créatives, participatives, pédagogiques ou de formation, mais aussi renforcer les liens entre les acteurs de l’action citoyenne dans tout le territoire.
 
Situés dans un premier temps dans le Pavillon du parc de Belleville (actuelle Maison de l’Air), les locaux représentent une surface totale de 646 m² et comprennent un rez-de-chaussée de 500 m² communicant avec une mezzanine de 146 m².  Ce lieu dédié sera amené à évoluer d’ici la fin de l’année 2018 pour d’autres locaux similaires dans le centre de Paris.
 
« Ce projet va favoriser la co-construction des politiques publiques parisiennes et participe clairement à la modernisation de l’administration, il pourra notamment permettre le test de futurs services numériques de la capitale » déclare Emmanuel Grégoire, adjoint à la Maire de Paris chargé de toutes les questions relatives aux ressources humaines, aux services publics, à la modernisation de l’administration.
 
« La civic tech parisienne est en plein essor et les Parisiens nous montrent chaque jour qu’ils veulent participer à la vie de la Cité. Avec le civic hall, nous allons faire dialoguer tous les acteurs de la participation, ceux issus du numérique, des associations ou des conseils de quartiers et conseils citoyens, ainsi que les citoyens, les élus et les fonctionnaires, pour renforcer la transparence et le débat démocratique, que les citoyens appellent de leurs vœux » ajoute Pauline Veron, adjointe à la Maire, chargée de toutes les questions relatives à la démocratie locale, la participation citoyenne, la vie associative, la jeunesse, l’emploi.
 
Infos pratiques :
 
Le dépôt de candidature est ouvert jusqu’au 31 juillet à 16 heures.
Lire le cahier des charges : https://arcinnovation.fr/projet/pavillon-parc-de-belleville

Lire la suite

Au programme du Conseil de Paris des 6 et 7 juin 2017

salle du conseilDurant ce Conseil, qui durera deux jours, je souhaite revenir sur le budget supplémentaire 2017 que le Conseil a adopté ce midi, ainsi que sur le schéma parisien des Séniors qui sera débattu mercredi matin.

  • Le budget supplémentaire 2017

Le budget supplémentaire voté aujourd’hui n’ajuste les dépenses de fonctionnement qu’à la marge (+0,2%), et démontre la justesse du budget primitif que nous avons adopté en décembre dernier. Les nouveaux engagements sont essentiellement consacrés à la mise en œuvre du programme d’investissement de la mandature, notamment la création de sept nouveaux accueils de la petite enfance (5M€).

Ces investissements visent également à :

-poursuivre le plan de transition énergétique de Paris, en accélérant par exemple le renouvellement des chaudières (12,3M€) ainsi qu’en améliorant les jardins publics (1,7M€) qui constitue de véritables espaces de respiration et des réservoirs de biodiversité en cœur de ville.

-poursuivre la mise en place de sa brigade de lutte contre les incivilités, créée en septembre 2016, en consacrant 1,6M€ supplémentaires à son équipement.

Par ailleurs, dans un contexte de menace terroriste élevée, l’Exécutif parisien fait par exemple le choix de renforcer ses dispositifs de gardiennage (3,15M€), notamment pour la sécurisation des opérations électorales lors des élections présidentielles et législatives. Le plan de lutte contre la prolifération des rats bénéficie aussi de crédits supplémentaires, à hauteur 0,5  M€ en fonctionnement et de 1,2M€ en investissement.

(suite…)

Lire la suite

Réinventer Paris : 2°édition

metro crédit ratpFin 2014, la Maire de Paris lançait « Réinventer Paris », un appel à projets urbains innovants, initiative inédite et au retentissement international. La deuxième édition est lancée aujourd’hui et porte principalement sur un potentiel inexploité : les sous-sols parisiens

Lancé en novembre 2014, l’appel à projets urbains innovants « Réinventer Paris » a modifié en profondeur les manières de faire l’urbanisme. 372 projets ont été soumis à la Ville de Paris, portant sur 23 sites. Ils étaient le fruit d’équipes pluralistes, venues du monde entier, mêlant architectes, urbanistes, promoteurs, artistes, startups, designers, paysagistes ou encore collectifs de citoyens. Les lauréats sont aujourd’hui entrés dans une phase de mise en œuvre, vous pouvez retrouver leur projet ici.

Forts de ce succès, Anne Hidalgo et Jean-Louis Missika, ont décidé de renouveler ce formidable concours en 2017 sur une quarantaine de sites, à la fois remarquables et méconnus, sources de défis et au potentiel exceptionnel. L’Appel à Projets Urbains Innovants réunit pour la première aux côtés de la Ville de Paris, plusieurs partenaires – dont Paris Habitat, RATP, Renault, la RIVP et SNCF – qui ont accepté de s’ouvrir à cette méthode originale d’aménagement. Parce que c’est aussi ça l’innovation !

Anciennes stations de métro (Saint-Martin et Croix-Rouge), sites industriels (garage, poste de transformation…), tunnels (Henri IV et Etoile)… Retrouvez la liste complète de ces sites souvent méconnus dans le dossier de presse.

A l’automne 2018 un jury international se réunira pour désigner les lauréats.

 

Lire la suite