Les PIMMS parisiens deviennent des MSAP ! Inauguration de la Maison des Services au Public Paris Nord-Est

Rapprocher les services publics des usagers. C’est la mission que m’a confiée Anne Hidalgo au début de ce mandat. Pour la remplir, l’administration, ses agents, les élus doivent sans cesse remettre en question leur organisation, leurs habitudes pour mieux répondre aux besoins des usagers

Si la Ville de Paris développe de très nombreux services numériques pour ses usagers, nous ne souhaitons pas du tout supprimer les espaces d’accueil physiques. Au contraire, nous travaillons actuellement avec les mairies d’arrondissement pour améliorer l’accueil, mettre en place un accompagnement aux démarches numériques et pouvoir répondre à un maximum des demandes des usagers concernant les services publics.

Mais cela ne suffit pas car tout le monde ne se rend pas dans les mairies d’arrondissement qui peuvent être des lieux intimidants ou éloignés pour certains usagers. C’est pour cela que nous expérimentons des projets comme le bus des services publics qui se rend dans 3 points des 19e et 20e arrondissements, où les besoins et le non recours aux prestations sociales et aux services publics sont le plus importants. C’est aussi pour cela que nous avons participé au projet de labellisation des PIMMS en Maisons des Services au Public (MSAP).

Capture d’écran 2016-06-24 à 14.58.33

Traditionnellement, chaque acteur du service public gère « ses » publics, « ses » procédures et c’est aux usagers de courir d’un guichet à l’autre, de jongler avec les serveurs vocaux. L’une des innovations majeures de ces MSAP consiste à gommer ces cloisonnements administratifs pour essayer de répondre à un maximum des attentes des usagers en un même lieu. Cela peut représenter une vraie simplification et permettre de reprendre pied à des usagers en rupture avec les services publics. Les PIMMS parisiens assuraient déjà un accompagnement personnalisés aux Parisiens dans leurs démarches administratives en direction d’organismes tels que EDF, Engie, La Poste ou encore la SNCF. En devenant des MSAP, ils élargissent encore leurs missions aux domaines de la santé (CPAM) et des affaires familiales (CAF).

IMG_6386

Quand les attentes sont diverses, les réponses des pouvoirs publics doivent être diverses. Quand les besoins sont importants, les moyens que les pouvoirs publics y consacrent doivent l’être également. C’est pourquoi je me félicite que l’Etat, partenaire historique des PIMMS réponde encore présent à nos côtés pour soutenir ce réseau de points d’accueil et d’accompagnement que sont désormais les MSAP.

Lire la suite

Retour sur le Conseil de Paris des 17 et 18 mai

Paris 2024, un accélérateur de politiques publiques pour les Parisiens !

CDP_MAI2016_Faire des Parisiens les grands vainqueurs des Jeux olympiques et paralympiques 2024. Cette ambition est au cœur du dossier de candidature de la Ville de Paris porté par Anne Hidalgo et voté à une large majorité par le Conseil de Paris en avril 2015.

La concertation Paris 2024 lancée le 17 février dernier était déjà placée sous le signe de l’appropriation citoyenne. Ouverte à l’ensemble des Français elle a pour objet d’impliquer le plus grand nombre dans la constitution du dossier de candidature, notamment en recueillant leurs propositions.

Pour garantir que les Jeux soient un accélérateur de progrès pour tous, la Maire de Paris a présenté lors de l’ouverture du dernier Conseil de Paris un plan d’action en 43 mesures d’accompagnement de la candidature de Paris portant non seulement sur le sport mais aussi sur les priorités des Parisiens comme l’environnement, les transports, le logement, la solidarité ou encore l’innovation.

Ces 43 mesures sont les fruits des nombreuses consultations menées depuis plusieurs mois et de l’importante mobilisation de l’ensemble des Adjoints et des directions de la Ville. L’objectif est de faire converger les projets qui seront développés dans le cadre de la préparation des jeux avec les initiatives du programme de mandat plébiscitées par les Parisiens et déjà en cours de réalisation. Pour que la candidature de Paris 2024 profite à tous les Parisiens dès 2016 – 2017 !

Consulter la communication au Conseil de Paris

Rapport sur la politique dédiée au périscolaire à Paris : du débat à la poursuite de la réforme.

CDP_MAI2016_4En 2013, la mise en œuvre des rythmes éducatifs avait suscité tant de débats au sein du Conseil de Paris qu’une mission d’information et d’évaluation (MIE) avait été créée pour en évaluer l’efficacité de manière rigoureuse et transparente. Les résultats de cette MIE présentés lors de ce Conseil de Paris démontrent que la réussite d’un dispositif qui satisfait 84% des parents.

Des travaux de la MIE a été tiré un rapport accompagné de 50 préconisations, adoptées à l’unanimité par l’ensemble des représentants des groupes politiques du Conseil de Paris. 50 préconisations pour poursuivre la réforme des rythmes éducatifs et du périscolaire.

Ces préconisations sont regroupées autour de six grands thèmes,

  • Remettre les enfants au cœur du périscolaire
  • Des parents mieux associés et informés, des démarches facilitées pour les familles
  • La vigilance nécessaire et le renforcement des contrôles en matière de protection de l’enfance
  • La professionnalisation des équipes d’animation
  • Le développement de nouveaux partenariats pour enrichir les contenus des activités et favoriser l’égalité territoriale
  • La « co-éducation » ou comment mieux articuler le scolaire avec le périscolaire.

Consulter le Rapport de la MIE sur la politique dédiée au périscolaire à Paris

Lire la suite

L’Open Government Partnership distingue Paris comme « pionnière » de la transparence

logoL’Open Government Partnership, qui oeuvre à l’échelle internationale pour la transparence et l’intégrité des gouvernements, s’ouvre aux collectivités locales. Paris, qui compte déjà de nombreuses avancées dans ce domaine, vient d’être sélectionnée pour figurer parmi les 15 villes-monde « pionnières » de ce programme.

Fondé par 8 pays – Afrique du sud, Brésil, Etats-Unis, Grande Bretagne, Indonésie, Mexique, Norvège et Philippines – l’Open Government Partnership (OGP) s’attache à promouvoir la transparence et l’intégrité des gouvernements. L’utilisation des nouvelles technologies et particulièrement Internet, facilite cette ouverture. Dans le cadre de ses travaux, l’OGP a pu constater que les collectivités, par leur grande proximité avec les citoyens, ont un rôle essentiel dans l’innovation en matière de gouvernance ouverte. Sous l’impulsion de l’Afrique du Sud, du Mexique et de la France, il a donc décidé d’étendre ses programmes en direction des gouvernements locaux. En octobre 2015, la Ville de Paris a été invitée à participer à un sommet organisé à Mexico. Ma collègue Pauline Véron, adjointe à la Maire, y a présenté les initiatives menées par la capitale en matière de démocratie locale et de participation citoyenne, aux côtés des Maires de Mexico, Tirana, Pretoria, la Nouvelle-Orléans ou encore l’ancien Maire de Washington DC.

En parallèle, l’Open Government Partnership a lancé un appel à candidatures permettant d’identifier 10 villes pionnières en matière de gouvernance ouverte, auquel Paris a proposé de répondre. Cette candidature a été l’occasion de valoriser de nombreuses initiatives parisiennes, comme le budget participatif, la carte citoyenne, la politique d’open data, l’association des usagers au fonctionnement des services publics, les déclarations d’intérêts et de patrimoine des élus ou encore la publicité des rapports de l’inspection générale.

Suite à cette candidature, Paris devient officiellement l’un des 15 gouvernements locaux pionniers en matière de démocratie participative et ouverte, à être reconnus par l’Open Government Partnership.

Lire la suite

“Ma mairie mobile”, le bus des services publics au plus près des Parisiens

mairie mobileÀ l’issue de la grande consultation en ligne sur les services publics, qui a rassemblé plus de 6.000 participants l’an dernier, nous avons lancé un grand plan de modernisation des services publics parisiens de 70 mesures, que j’ai présenté en juillet dernier.

L’expérimentation d’un dispositif innovant, « Ma mairie mobile », en fait partie. Il s’agit d’un bus des services publics, conçu pour faciliter les démarches administratives des Parisiens, en allant directement à leur rencontre dans certains quartiers « politique de la Ville ».

Ce bus, équipé de quatre ordinateurs, était à l’origine utilisé pour les sorties scolaires. Nous l’avons adapté à la marge et transformé en “mairie mobile”, dont l’objectif est de toucher les usagers qui n’osent pas se rendre en mairie souvent à cause des barrières administratives ou de méconnaissance de leur sdroits.

 
La «Mairie mobile» est expérimentée depuis le 5 avril dans les 19e et 20e arrondissements.

Les agents municipaux sont à la disposition des habitants de ces quartiers, en particulier ceux rencontrant des difficultés à se déplacer ou maîtrisant peu le langage administratif. Ils les accompagnent  dans leurs demandes aux côtés de partenaires tels que le Centre d’action sociale de la Ville  ou les PIMMS – Points d’information et de médiation multi-services (information, aide aux démarches y compris sur Internet, compréhension des courriers administratifs, conseils pour faire des économies d’énergie ou gérer ses factures…).

(suite…)

Lire la suite

Deux ans au service des parisiens !

 

PariszineChère-e-s camarades,

Nous avons une ligne directrice pour cette mandature, un contrat moral qui nous oblige, tenir les engagements que nous avons pris devant les parisiens et en rendre compte.

Le document de compte-rendu de mandat que vous trouverez en cliquant ici, deux ans après l’élection d’Anne Hidalgo dresse un point précis des projets réalisés et de ceux qui ont été engagés. Tout n’est pas facile pour certains de nos concitoyens et notre engagement est total pour faire la preuve par les actes que la politique apporte des solutions.

Nous le faisons avec méthode et rigueur dans un contexte budgétaire exigeant, pour améliorer la vie quotidienne de tous les habitants, particulièrement des plus fragiles et construire l’avenir : plus de solidarité, plus de convivialité, plus de quiétude, moins de pollution, préparer l’avenir de nos enfants, « armer » notre ville pour relever avec ambition et optimisme les défis de notre temps.

Tout cela, nous voulons le bâtir avec vous chaque jour, c’est l’esprit qui anime l’équipe engagée aux côtés d’Anne Hidalgo à Paris : dialoguer avec les parisiens aussi souvent que possible, pour cela nous avons renforcé les nouveaux outils de consultation et de dialogue, nous misons sur votre engagement pour accompagner la mise en œuvre de tous ces chantiers.

Notre Ville a connu de terribles événements en 2015, c’est une responsabilité de plus qui engage le sens de notre action : Faire vivre ensemble la promesse républicaine, montrer en actes que l’espoir n’est pas vain et qu’il doit tous nous rassembler.

Le 9 avril prochain, à partir de 15h30 à la Canopée des Halles qui viendra tout juste d’être inaugurée, Anne Hidalgo et l’exécutif parisien seront à la rencontre des parisiens. Ce compte-rendu est bien évidemment ouvert à tous et j’espère vous y voir nombreux.

Amitiés socialistes,

Emmanuel Grégoire

Premier secrétaire fédéral de la Fédération Socialiste de Paris

Lire la suite